Partir de la feuille blanche


Vous êtes vous souvent retrouvé face à une sensation d’inconnu, comme si une page blanche s’offrait à vous ?
Ca peut nous avoir l’air effrayant ou au contraire excitant.
Et pourquoi pas apaisant.

Dans tous les cas c’est une belle invitation à essayer de nouvelles choses.

Alors commençons par un premier pas, un premier geste.


Comme quand on est face à l’océan et qu’on rentre dans l’eau.
Chacun y va à son rythme, quand certains se lancent d’un coup d’autres préfèrent y aller doucement, commençant par les orteils puis les mollets…

De mon côté, j’ai longtemps attendu, me réfugiant derrière mes peurs, prenant le temps qu’il me fallait et à un moment il y a comme un point de bascule : il faut juste y aller.

Et quand on y va ça nous remplit d’une sensation de reliance. Comme un pied qui laisse son empreinte dans la terre : profonde, passagère, en connexion avec chaque élément de l’humus, lourde, légère.
Infinies seraient les manières de décrire cette trace posée.

Un silence, une écoute.
La PRESENCE à soi et au monde.

Tentés par l’aventure ?

Je vous prends par la main pour oser créer sur la feuille blanche avec les couleurs et les pinceaux.
Ou alors partir à l’aventure pour une rencontre vers soi et traverser ses peurs.

Pour commencer ce premier pas vers l’expression de soi !


Mathilde